Le coin lecture est fermé faute de temps pour le faire vivre.

La lecture : le rêve, l'évasion

"Juillet" Marie Laberge

juillet

Résumé :

Le roman « Juillet » écrit par Marie Laberge raconte une histoire de désir et d`amour. Catherine et David, couple dans la trentaine ayant un enfant, vivent une relation de couple difficile. Ils ne sont ensemble que depuis trois ans, mais leur relation est fini , ils le savent, et ça, depuis déjà longtemps. Ils ne se touchent plus, ne s`embrasse plus et ne font plus l`amour depuis la naissance de leur fil. Catherine est amoureuse d`un autre homme, un amour impossible et honteux, elle est amoureuse de Simon, le père de David. Son amour est d`ailleurs réciproque, elle et Simon sont amoureux secrètement l`un de l`autre depuis la première seconde qu`ils se sont vue. Ce n`est que par un très beau jour ensoleillé du mois de juillet que la famille, c`est à dire Simon, sa femme Charlotte, leur fil David, Catherine et leur petit fil Julien, se rassemblera pour fêter l`anniversaire de charlotte au chalet de Simon en campagne. Dès l`arriver de David et Catherine au chalet, l`atmosphère est tendue, Catherine n`a aucune envie d`y être, car la présence du père de David la trouble.Tout au long de la journée, Catherine et le père de David préparent le repas pour la fête Charlotte qui arrive en fin de journée.Leur désir l’un envers l’autre est tellement grand que David fini par se douter de quelque chose et il devient violent avec Catherine.Vers l’heure du souper, Charlotte arrive au chalet et sent qu’il y a de la tension. En effet , le souper se déroule très mal, David abuse du vin et devient agressif avec tout le monde, il se chicane avec son père et le blâme pour une foule de chose.La mère affolée par le comportement de son fils qui s’est endormi un peu plus loin sur une chaise, demande à Catherine qu’est-ce qu’elle a bien pu faire à son fils pour le mettre dans un tel état.Charlotte fini par lui dire que leur couple est bien fini et cela depuis longtemps parce qu’elle est en amour avec quelqu’un d’autre.La mère, renversée par ces aveux, insulte Catherine et la traite de tous les noms. Simon dit à Charlotte d’arrêter, que ce ne sont pas de leur affaire même si Simon sait très bien que c’est de lui qu’il est question et dit à sa femme d’aller se coucher. Catherine et Simon finissent de débarrasser la table etvont se parler se parler des heures dans la forêt.Ils se laissent aller pour la première fois depuis qu’ils s’aiment et font l’amour jusqu’au matin dans le jardin.C’est alors que Charlotte, la femme de Simon, les surprend, prend un fusil et tire sur Catherine.Simon la prend dans ses bras et elle y meurt.

Ce que j'en pense :

Intéressant, bien écrit mais heureusement que toutes les séparations ne se terminent pas de cette façon.

 

 

"A Mélie sans Mélo" Barbara Constantine

 

896896584_MML

Résumé :

Mélie, 72 ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer chez elle toutes les vacances d'été. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé. Elle verra ça plus tard, La priorité, c'est sa Clarinette chérie. Mélie, le mélo, c'est pas son truc. Elle va passer l'été (le dernier ?) à fabriquer des souvenirs à Clara.

Ce que j'en pense :

J'ai adoré. La rencontre de deux générations aux deux extrémités de la vie. L'amour à tout âge, l'espoir, la vie, une provision de délicieux souvenirs pour les plus jeunes. Un seul regret, le livre ne comporte pas assez de pages.

"Le testament d'Ariane" Françoise Bourdin

 

935247126_S

Résumé :

Issue d'une ancienne famille d'exploitants résiniers des Landes, Ariane Nogaro, veuve et sans enfants, décide de mettre de l'ordre dans ses affaires et rédige son testament. Elle ne fréquente guère son frère aîné, un professeur à la retraite, pas plus que sa belle-soeur, le couple n'appréciant guère son originalité et sa manière de vivre. Seule Anne, l'une de ses nièces, a tissé un lien affectueux et complice avec elle. Mariée à un vétérinaire et mère d'un garçon d'une douzaine d'années, la jeune femme mène une vie harmonieuse mais sans fantaisie, entre son travail de comptable à domicile et ses visites hebdomadaires chez sa tante. Jusqu'au jour où Ariane décède subitement. Contre toute attente, c'est Anne qui hérite tous ses biens, dont une grande propriété nichée entre forêt et océan, le berceau des Nogaro. Mais cet événement fait resurgir les jalousies et les rancoeurs, et bouleverse l'unité familiale jusqu'ici préservée. Que faire en effet de cette maison qui renferme tant de souvenirs ' La vendre ' Ou au contraire s'y installer, comme Anne le souhaiterait malgré le refus sans appel de son mari ' A-t-elle le droit de mettre son couple en péril et de rompre avec les siens pour un héritage '

"Dans les pas d'Ariane" Françoise Bourdin

 

938061205_S

Résumé :

Malgré l'hostilité de ses proches, Anne Nogaro a décidé de s'installer dans la maison que lui a léguée sa tante Ariane. Son projet : transformer l'antique demeure en gîte rural. Lorsque Paul la quitte, lassé de ses idées fantasques, Anne est plus déterminée que jamais. Mais le journal intime d'Ariane, dont elle a retrouvé la suite, va une nouvelle fois bouleverser l'harmonie familiale...

Ce que j'en pense :

Comment un testament peut bouleverser une famille entière, révéler des secrets et détruire un couple en apparence parfait ? L'un des deux doit-il s'oublier pour qu'un couple soit en parfaite harmonie ? Deux tomes qui se dévorent.

"Le goût du bonheur : tome 1 Gabrielle" Marie Laberge

 

51MW1dD2J7L

Résumé :

Réunis dans leur résidence estivale de l'île d'Orléans, non loin de Québec, les Miller et leurs six enfants offrent l'image de l'harmonie et de l'aisance. La crise des années trente les a épargnés. Chez eux, le goût du bonheur l'emporte sur les conventions et les préjugés d'une société paroissiale et étouffante. Comblée par un mari intelligent et sensuel, Gabrielle aspire à encore plus de liberté, prête à la révolte. La tendre et violente Adélaïde, sa fille, est déchirée entre sa tendresse pour le jeune Florent et sa passion pour l'Irlandais Nic McNally.
Partout, alors que la rumeur de la guerre enfle en Europe, s'annoncent des orages du cœur, des menaces, des trahisons, la maladie. Mais rien ne semble pouvoir briser le courage et l'énergie vitale des Miller.


"Le goût du bonheur : tome 2 Adélaïde" Marie Laberge

 

41tAOPKYu1L

Résumé :

"Très bien Adélaïde. Tu feras ce que tu veux, mais essaie donc de penser à ta famille pour une fois. Si Nic a la générosité de te l’offrir. Épouse-le. Tout ce que je peux te dire c’est que ce n’est pas comme ça que nous t’avons élevée, ta mère et moi. Tu n’es pas la digne fille de ta mère." Romancière et dramaturge, Marie Laberge aime camper ces personnages qui empoignent leur destin, contre le déterminisme des conventions sociales, contre le cours de l’histoire, parfois même, au-delà d’eux, contre leurs propres intérêts. Adélaïde fait partie de ces personnages qui ont le goût romanesque du défi et de la liberté. En 1942, en pleine guerre, cette fille d’un important industriel, se retrouve enceinte de Théodore, marié et père de deux enfants. Nic épouse Adélaïde pour éviter le scandale. Avec la naissance de Léa, ils apprennent à s’aimer sur fond de déchirements amoureux, au milieu d’une Europe entrant dans une année de guerre et de fureur. Mais l’amour – ah l’amour ! – est toujours là, et joue comme un combustible sur les âmes L’écriture de Marie Laberge va droit au but sans chercher à s’embarrasser de descriptions trop longues ou de reconstitutions trop précises. Qu’on ne s’attende pas à un roman historique mais bien à une saga. Ce qui l’intéresse, ce sont les mécanismes passionnels de ses héros qui jouent leur vie au milieu du théâtre de l’Histoire. Et dans cette puissante marche vers leur destin, il y a ceux qui survivent à l’amour et ceux qui en paient le prix.

"Le goût du bonheur : tome 3 Florent" Marie Laberge

 

51xOtbyhtML

Résumé :

Les turbulences de la vie et de la guerre ont brisé Adélaïde. Seule la très ancienne affection de Florent éclaire encore ses journées. Et ce dernier, devenu un couturier célèbre dans le monde entier, n'a pas été épargné lui non plus : il entretient désormais une liaison agitée avec un acteur. Il va devoir une fois encore soutenir sa vieille amie car Adélaïde finit par tout apprendre sur son défunt mari... mais est-il encore temps de souffrir ?
Les destins se heurtent et se conjuguent à la recherche d'une sérénité incertaine et toujours dérobée. Même si le sort en est jeté, les personnages ballottés par la vie conservent, envers et contre tout, le goût du bonheur.

Ce que j'en pense :

Une saga prenante. Trois mille pages de lecture, sans un instant de lassitude. De nombreux sujets très actuels sont évoqués  bien que le premier tome commence aux alentours des années 1930 : la contraception, l'homosexualité, une analyse très intéressante de la société à cette époque, finalement pas aussi différente que cela de la notre. Envoutant.

 

"Poppy Wyatt est un sacré numéro" Sophie Kinsella

 

41eT5vaBJUL

Résumé :

En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l’assistante d’un dénommé Sam qui n’a pas l’air de saisir l’urgence de la situation. A force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C’est juré, c’est l’affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d’ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre : impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable wedding planner, est aux abonnés absents. Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ?

Ce que j'en pense :

Toujours aussi frais, les romans de Sophie Kinsella. J'ai beaucoup aimé cette histoire partant d'un téléphone volé, d'un jeté. Poppy n'est pas accro au shopping mais accro au téléphone, comme beaucoup.

J'ai seulement été déçue par les dernières pages que j'ai trouvées un peu "gnangna".

 

"Très Chére Sadie" Sophie Kinsella

 

1078861-gf

Résumé :
Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d'une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d'assister à la crémation d'une très vieille grand-tante qu'elle a dû voir cinq fois tout au plus.

Heureusement, Lara n'est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier.

Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu'ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis.

Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ?

Ce que j'en pense :
J'ai passé un excellent moment. Une réflexion sur la vie, la mort tout avec beaucoup d'humour, j'ai dévoré ce livre et vous le recommande.

 "La cordonnière" Pauline Gill

 1115479-f

Résumé :

Ce roman raconte l'histoire hors du commun de Victoire du Sault, première femme à exercer le métier de cordonnière au Québec, et dont l'imagination créative fut à l'origine de la fortune de la célèbre famille Dufresne. Les rives du lac Saint-Pierre, plus particulièrement les villages de Yamachiche et de Pointe-du-Lac, de même que la ville de Trois-Rivières, sont le théâtre de cette grande fresque historique et familiale qui se déroule à la fin du XIXe siècle.

 

La jeunesse de la cordonnière

 

1085888-f

 


Résumé :

Au milieu du xixe siècle, sur les rives du lac Saint-Pierre, dans la très belle région de Yamachiche et de Pointe-du-Lac, une jeune femme de quinze ans connaît une destinée inusitée, indissociable de celle des gens qui gravitent autour d'elle. Son audace va bientôt bouleverser l'existence d'un homme de vingt ans son aîné et de toute sa famille. Sa vie sera tissée de luttes pour exercer un métier jusque-là réservé aux hommes et de tourments amoureux auxquels les mours de l'époque et l'emprise de la morale chrétienne ne sont pas étrangères.

 

Le testament de la cordonnière

 


1138439-f


Résumé :

1890. Laissant derrière elle le souvenir d'un amour interdit, Victoire Du Sault déménage de Yamachiche à Montréal avec toute sa famille. La cordonnière espère trouver dans cette ville un milieu où elle pourra s'épanouir en tant que femme et créatrice, où son mari pourra réaliser ses ambitions et ses fils, se préparer un bel avenir. Mais leur destin sera souvent difficile, périlleux même, exigeant de tous courage et persévérance. Le testament de la cordonnière poursuit avec bonheur la grande saga romanesque entreprise avec La jeunesse de la cordonnière et La cordonnière. On y retrouve avec plaisir une Victoire Du Sault qui a atteint la cinquantaine sans que sa fougue s'atténue. Épouse attentionnée, mère aimante et femme d'affaires avisée, elle connaît, parmi les siens, une authentique joie de vivre. Au soir d'une vie passionnante, elle voit leurs rêves commencer à prendre forme et la cité de Maisonneuve se transformer sous leur impulsion.

Les fils de la cordonnière


1201203-f

Résumé :

Prenant le relais d’une mère exceptionnelle qui a été l’artisane de la fortune familiale, Oscar et Marius Dufresne décident de faire de la Cité de Maisonneuve une ville exemplaire. Aux défis que leur réserve la vie publique s’ajoutera la découverte d’un secret de famille bouleversant, secret qui vaudra au lecteur des rebondissements inattendus. Tissée d’intrigues amoureuses déchirantes, l’existence de ces deux hommes sort de l’ordinaire. Habités par un même idéal, complices dans l’adversité comme dans le triomphe, ces fils de la cordonnière nous ont légué, à leur tour, un héritage impressionnant. L’architecture grandiose du marché de Maisonneuve, du bain public et du château Dufresne, entre autres, témoigne de leur ambition de faire de la Cité de Maisonneuve une ville qui incarne un idéal de beauté. Leurs visions progressistes leur ont inspiré la construction de sites dont plusieurs sont encore inachevés en 2003, car la guerre de 1914-1918 a saboté leurs projets et terni leur réputation.La plume habile de Pauline Gill marie avec bonheur les destins individuels et l’histoire collective, faisant ainsi revivre le Montréal du début du XXe siècle.

Ce que j'en pense :

Une saga canadienne de quatre tomes! J'étais ravie mais quelle déception, des longueurs, des répétitions mais  surtout de nombreuses inexactitudes, à se demander si les 4 tomes ont été écrits par le même auteur. Dans le tome 2, on vit l'adultére de Victoire avec son beau-père. De cette courte liaison, naît, peut-être en 1877 une petite fille qui disparaît en bas-âge (peut-être, car Emmerick peut avoir comme père Thomas, le mari de Victorie). Dans le tome 4, un secret de la cordonnière nous tient en haleine jusqu'à la page 200. Marius, né en 1883, serait né de cet échange amoureux entre Victoire et Georges-Noël. J'ai relevé d'autres inexactitudes dans les parentés, une cousine devient une nièce et j'en passe. Je ne recommande pas ces ouvrages.

"Angélina. Les mains de la vie", Marie Bernadette Dupuy. Tome 1

 

Angélina

 

Résumé :

1878. Angélina, une jolie rousse aux yeux violets, n'a qu'une ambition depuis qu'elle est petite : devenir sage-femme comme sa mère, récemment décédée. Originaire de Saint-Lizier, une ancienne cité fortifiée sise au pied des Pyrénées, la jeune fille de cordonnier doit d'abord accoucher en secret de l'enfant qu'elle a conçu avec son premier amant. Prise au dépourvu par son départ précipité, Angélina doit se résigner à confier son fils Henri à une nourrice.

"Angélina. Le temps des délivrances", Marie-Bernadette Dupuy. Tome 2

 

Angélina 2


Résumé :

Six mois après la mort de l'assassin Blaise Seguin, Angélina a repris le cours de sa vie, ponctué des joies et des peines liées à son métier de sage-femme. Toujours à la recherche de l'amour qui semble la fuir, elle espère le retour de Luigi, le bohémien qui a su faire vibrer son cour, mais qu'elle a injustement accusé des meurtres perpétrés dans la région.Quant à lui, obnubilé par le souvenir de celle qu'il a surnommée Violetta, ce fantasque baladin se prépare à revenir à Saint-Lizier, sans soupçonner qu'il est sur le point de connaître la vérité sur ses origines. Il trouvera sur son chemin le premier amant d'Angélina, Guilhem, bien décidé à reconquérir la femme qu'il a abandonnée deux ans plus tôt.

Ce que j'en pense :

Nous suivons avec intérêt le parcours d'une costosida (sage-femme). Dejà en 1878, un diplôme est obligatoire pour exercer cette profession, je l'ignorais. Angélina est un personnage attachant et une femme exceptionnellement libre poour son époque. Comme dans tous les livres de MB Dupuy, l'héroïne a une vie pleine de rebondissements et tout ce termine toujours très bien. Un peu irréel mais tellement rafraichissant.

 

"Les secrets de Summer Street", Cathy Kelly

 

51ZJiJuW2iL

 

Résumé :

La vie semble s'écouler paisiblement dans Summer Street, charmante rue dublinoise aux maisons colorées et aux balcons fleuris. Pourtant, derrière ces façades respectables, trois femmes vivent avec de lourds secrets... Après une douloureuse rupture sentimentale, Maggie Maguire, belle trentenaire un peu timide, se débat contre des souvenirs de son adolescence qui lui ont laissé de terribles cicatrices. Faye Reid, mère célibataire que tout le quartier admire pour son courage, comprend les ravages qu'elle a causés en faisant croire à sa fille que son père était mort. Christie Devlin, professeur de dessin proche de la retraite et incarnation de la sagesse, voit quant à elle toutes ses certitudes s'effondrer lorsque réapparaît son amour de jeunesse, avec qui elle a eu une liaison vingt-cinq ans auparavant. Quel que soit leur âge, ces femmes vont devoir affronter les démons de leur passé et faire l'apprentissage des choses du cœur.

Ce que j'en pense :

Auteure toujours agréable à lire, des personnages de femmes différents mais très attachants.

 

"Entre l'eau douce et la mer", Louise Tremblay d'Essiambre

 

2894552270

 

Résumé :

Ce livre est un peu ce voyage de l'eau d'un lac paisible à l'océan infini. C'est aussi Catherine, à l'image de ce lac où gravite son univers. Catherine la silencieuse, la douce épouse, la tendre mère, vivant dans l'ombre et rêvant d'absolu. Puis il y a Étienne qu'elle a connu à la mer. La mer... tumultueuse, entière, déterminée. Il aura fallu un voyage à la mer pour tout boule- verser, pour tout changer...

Une histoire tissée d'émotions et de tendresse, un récit où beaucoup de femmes pourront se recon-naître. Un roman d'espérance et de métamorphose où l'on assiste au triomphe de l'amour.

Ce que j'en pense :

J'ai eu un peu de mal à "entrer" dans ce livre. Je trouvais l'héroïne, Catherine, un peu mièvre. Je me suis laissée emportée par l'histoire. J'ai un peu de mal à comprendre qu'une femme ne puisse pas décider seule, s'assumer seule, quand c'est nécesssaire mais il est bon de connaître la différence. J'ai préféré d'autres romans de L Tremblay d'Essiambre.

"Le meilleur de la vie" Cathy Kelly

 

9782266195393

Résumé :

Elles n'ont rien en commun mais seront pourtant bientôt inséparables !

Abby, star du petit écran dont le couple est un naufrage, Lizzie, divorcée qui ne pense qu'aux autres, et Erin, de retour en Irlande après neuf ans d'absence, se retrouvent régulièrement dans le salon de beauté de Sally, mère de famille hyper active aux soirées très prisées. Dans leur nouveau QG, les quatre femmes vont apprendre à se connaître, partager leurs plus intimes secrets et prendre conscience du lien qui les unit.

Et c'est au moment le plus critique, quand le malheur va frapper, qu'elles vont tester la force de leur amitié et apprécier réellement le meilleur de la vie..

Ce que j'en pense :

La vie de femmes ordinaires ou non avec leurs problèmes, leurs joies et leurs peines. Un livre frais, bien écrit. J'ai passé un très agréable moment en compagnie de Sally, Lizzie, Abby et Erin.


"Les cailloux bleus" Christian Signol, tome 1

 

9782266152013

Résumé :
Philomène a dix ans quand naît le XXe siècle. Elle est fille de métayers d'un village du causse quercynois, près de Rocamadour. Un pays rude, brûlant sous les feux de l'été, crissant sous les pas de l'hiver.
En racontant son histoire et celle de sa famille, traversée par les guerres, illuminée par l'amour, c'est tout un monde qu'elle fait revivre dans le parfum des pierres et des genévriers.

 

 

"Les menthes sauvages" Christian Signol, tome 2

 

9782266151375

Résumé :

Après "Les cailloux bleus", "Les menthes sauvages"...
Ici se poursuit l'histoire de la famille Fabre, l'histoire de ce village du Causse quercynois.
Mais l'histoire s'en mêle qui, après une guerre, en apporte une autre, avec son cortège de malheurs : la défaite, l'exode puis l'Occupation qui déchire les familles.
La paix revenue, les passions se sont éteintes et le temps a repris sa marche.
Alors que le village se meurt et qu'elle entre dans la vieillesse, Philomène devient le coeur et l'âme de cette communauté paysanne ou s'est jouée sa vie.
Philomène a la fragilité et la force, la fidélité et la puissance d'amour de ces héroïnes inconnues qui ont fait nos familles et notre histoire.

Ce que j'en pense :

Une saga envoutante qui nous conduit de la fin des années 1800 à 1960, la vie d'une femme Philomène. A travers ce roman,nous apparaît la formidable évolution de ces 70 ans, les difficultés de survie au début du roman, la cruauté, l'injustice et les séquelles des deux guerres, l'horreur de la guerre de 1914-1918, la force et le courage des résistants pour celle de 1939-1945. Cette génération a passé sa vie à lutter, lutter pour manger, lutter pour survivre pendant la guerre, lutter pour chasser l'ennemi.  Deux ouvrages qui remettent bien les choses à leur place quand nous avons envie de nous plaindre.

"Les Noëls blancs" Christian Signol, tome 1

9782226116352-v

Résumé :

Les Noëls blancs, ce sont ceux dont se souviendront François, Mathieu et Lucie Barthélémy, en repensant à leur enfance, là-bas, aux confins de la Corrèze et du Puy-de-Dôme, dans ce haut pays aux hivers rudes.

Ils y ont grandi avec le siècle. Auguste, le père, et Elise, la mère, travaillent une terre qui ne leur appartient pas. A douze ans, François doit abandonner l'école pour devenir garçon de ferme. Un peu plus tard, la mort brutale du père contraindra Lucie à se placer comme domestique, tandis que Mathieu tentera sa chance en Algérie. Ainsi vont-ils être jetés au cœur de tous les tourments du siècle.

"Le printemps du monde" Christian Signol, tome 2

9782226127419-v

En cours de lecture

 

 

 

"Le mas des tilleuls" Françoise Bourdon

 

1116580


Résumé :
Provence, 1825. Jean-Baptiste, injustement accusé par sa jeune belle-mère d’avoir tenté de la violer, est chassé par son père du domaine familial. De sa mère, le jeune homme a hérité la passion des plantes : il devient colporteur d’herbes aromatiques et médicinales. Sur les routes de France, il rencontre Lilas, fille de sourciers et de guérisseurs. Le bonheur à un détail près... Jean-Baptiste, qui n’a jamais oublié le mas des Tilleuls, caresse l’espoir d’y retourner en maître.
 
Ce que j'en pense :
Un roman que j'ai apprécié et qui permet de cerner la vie politique à cette époque.
 

 

 

"quatre jours de pluie" Denis Monette

1050530-gf

Résumé :

A la fin de juillet 2008, trois anciens camarades de collège dans la jeune quarantaine se retrouvent dans le chalet de l'un d'eux, à Sainte-Anne-des-Lacs. Leur but ? Reprendre contact et livrer, chacun à son tour, le récit de leur sinueux cheminement depuis leur amitié au cégep, rompue par des routes divergentes. Confortablement installés pour un week-end de liberté totale, loin de Josée, Marianne et Louise, ils ne s'attendaient toutefois pas à quatre jours de pluie, qui les confineront entre les murs du chalet.

Ce que j'en pense :

Un roman sur un théme original que j'ai beaucoup apprécié. Je recommande.

 

 

" Les noces de soie" Jean Paul Malaval

1141753

Résumé :

Sur les monts du Vivarais, en Ardèche, depuis des générations, les Andromas élèvent dans leur ferme des cocons de mûrier pour produire de la soie.
Seigneur en son domaine, théodore Andrommas ambitionne de voir son fils Silvius lui succéder, mais le jeune homme se prend à rêver des lumières de la ville quand il tombe amoureux de Roxane, la vie d'un riche soyeux lyonnais.
Silvius prend pied sur les pentes de la Croix-Rousse parmi le petit monde besogneux des ouvriers de la soie et, pour conquérir Roxane, parvient à se faire une place dans le milieu très fermé des négociants. Entre la jeune femme, belle, capricieuse, et le fils de paysan plein d'ambition, la greffe peut-elle prendre ?

Ce que j'en pense :

Un beau roman qui nous fait découvrir le monde des soyeux lyonnais et le monde, plus modeste, des magnaniers. J'attends le tome 2.

 

"La dernière saison, les enfants de Jeanne" Tome 3 Louise Tremblay d'Essiambre

 

33_recto

 

Résumé :

Jeanne est partie, laissant ses proches seuls avec leur peine.  Pourtant, elle les aimait plus que tout...  Ses enfants savent bien que, quelque part, elle vit encore au fond de chacun d'eux même si elle n'est plus là pour faire le pont entre eux et leur père, Thomas, qui se remet aussi difficilement de ce deuil brutal.

Maladroitement, péniblement, chacun tente de vivre sa vie, de rebâtir ses rêves, de regarder vers l'avenir mais les tensions s'installent, les malaises s'approfondissent, l'amertume et la douleur refont surface.  Pour Mélanie, Sébastien et Olivier, les enfants de Jeanne, ainsi que pour Thomas leur père, la vie doit prendre un nouveau sens et ils doivent réapprendre à s'unir, comme Jeanne savait si bien le faire.  La lecture du journal de la défunte pourra-t-elle mettre un baume sur les blessures et provoquer quelques rapprochements?  Jeanne saura-t-elle à nouveau, d'une façon toute spéciale, rétablir les liens entre ceux qui ont tant compté pour elle ?

Ce que j'en pense :

J'ai préféré les deux premiers tomes. Celui-ci manque d'action. Il revient beaucoup sur le journal de Jeanne et c'est un peu lassant.

   Tom petit Tom tout petit homme" Tom Barbara Constantine

 

tom-petit-tom-tout-petit-homme-tom-de-barbara-constantine-livre-894763513_ML

Résumé :
Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobile home avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va chaparder dans les potagers voisins... Mais comme il a peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (sa mère lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu¿elle n¿arrive pas à se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom n'était pas passé par là...

Ce que j'en pense :

Tellement touchant, ce mélange de générations, d'origine, d'éduaction. Un seul regret, j'aurais bien suivi Tom encore une dizaine d'années.

"Au bord de la rivière, Constant" Tome 4 Michel David

r_2107

Résumé :

Je pense qu’Ann aimerait retourner à l’école cette année, avoua-t-elle en baissant un peu la voix.
— Tu m’as dit qu’elle sait lire et écrire, c’est ben assez.
— Elle voudrait avoir son diplôme, insista Camille.
— Pourquoi? dit Liam sèchement.
— Une femme qui en sait trop devient vite pas endurable, intervint Paddy Connolly toujours aussi pompeux. Il y a rien de pire qu’une femme trop instruite.
— Mon oncle, vous en savez rien, le rembarra sèchement sa nièce par alliance. Vous avez jamais été marié. »
Le quatrième roman de la saga Au bord de la rivière nous plonge une dernière fois dans le quotidien agité du petit village de Saint-Bernard-Abbé, théâtre des discussions animées entre francophones et anglophones, personnages colorés et savoureux dont seul Michel David avait le secret.
Si l’irascible curé Désilets nourrit toujours des projets démesurés pour l’humble paroisse, l’oncle Connolly n’est pas en reste avec son attitude prétentieuse.
Xavier et Catherine font beaucoup jaser quand, à peine mariés, ils adoptent la petite Constance.
Chez les Beauchemin, Eugénie rêve d’hériter de la terre familiale dont s’occupe son mari ; Bernadette vit des amours hésitantes ; Hubert apprend le métier de fromager, pendant que famille transforme tranquillement son Liam, qui fait montre d’une humanité qu’on ne lui connaissait pas.
Un personnage se démarque par sa générosité et son dévouement exemplaires : Constant, qui a le don de simplifier la vie de ceux qui l’entourent. Connaîtra-t-il enfin l’amour qu’il convoite depuis si longtemps ?

Ce que j'en pense :

Je l'ai acheté en Ebook pour l'avoir plus vite. Je suis emballée autant par ce tome que par les trois précédents. Un plaisir de suivre la famille Beauchemin dans ses joies et ses peines.

"La working girl" Sophie Talneau

 

852924571

Résumé :

Zoé, toute fière, vient d'intégrer une multinationale. La gloire ? La galère, oui ! Zoé doit compter avec Éva, la collègue peste, option glaçon, Fred le stagiaire très longue durée tendance trotskiste, et Tina, la créa qui se la joue. Heureusement, il y a Hugo, le boss, séduisant comme un Italien...
De séminaires d'intégration en pots de départ, je suis sur tous les fronts, bien décidée à m'imposer dans ce monde de brutes.
Livre très amusants dans le monde du travail, l'ambiance avec les collègues !

Ce que j'en pense :

Distrayant, c'est tout !

 

"Retour aux sources" Frédérick d'Onaglia

 

retour-aux-sources-de-frederick-d-onaglia-912076486_ML

 

Résumé :

Agnès, l’épouse soumise, claque la porte au nez de son homme d’affaires de mari. Elle part prendre l’air avec ses trois enfants dans le village de sa famille, près de Gap où sa tante lui propose de reprendre son hôtel pour le rénover. Entre ses soucis conjugaux et l’hostilité du voisinage qui ne voit pas cette modernisation d’un bon œil, l’aventure s’annonce périlleuse, mais aussi pleine de promesses..

Ce que j'en pense :

Un bon roman, agréable à lire dans lequel sont abordés le théme du divorce, celui du retour à une vie plus prés de la nature. Pour pimenter le tout, deux tentatives de meurtre. Un bon moment passé avec Agnés.

"Et puis Paulette" Barbara Constantine

 

et-puis-paulette-de-barbara-constantine-902228663_ML

 

Résumé :
Une bouffée de confiance et d'espoir quand vient l'âge mûr.   Tout commence par un violent orage, qui emporte la toiture de Marceline, recroquevillée dans sa solitude. Ferdinand, le voisin d'ordinaire si bourru, se décide à lui proposer l'hébergement. Depuis le départ de ses petits-enfants, installés à plusieurs kilomètres, il vit seul dans sa grande ferme vide. Débarque ensuite Guy, son meilleur ami, devenu veuf. Les soeurs Lumière, terrorisées par un neveu qui tente de s'approprier leur maison, rejoignent rapidement le clan. Les voilà cinq à la ferme. De 67 à 95 ans. La cohabitation s'organise. Débordés par les soucis de santé de la plus âgée, ils recrutent une élève infirmière, Muriel, à qui ils offrent le gîte et le couvert contre quelques heures de soins par semaine. Et à la sortie du lycée agricole, Kim est engagé en échange de menus travaux au jardin potager. La vie en commun est semée d'inventions saugrenues et de mille et une surprises. Muriel, dont la taille s'arrondit et les nausées se multiplient, met bientôt au monde une petite fille, dont elle ne veut pas. Mais le club des cinq n'envisage pas les choses ainsi. Bébé Paulette sera très choyée ! Cette étonnante histoire tisse des liens improbables et pourtant évidents entre ceux qui, l'âge venant, ont besoin les uns des autres. Hymne au partage et à la solidarité, un roman sans équivalent qui mêle audacieusement la poésie de la narration à la gravité du propos.

Ce que j'en pense :

Un régal, la vie de cette micro-société. Plusieurs générations sous un même toît dans la joie et la bonne humeur. Chacun contribue suivant ses moyens et ses compétences. La société idéale ? possible. Un regret, la suite et voir grandir la petite Paulette

 

"D'espoir et de promesse" de Françoise Bourdin

 

871738493

 

Résumé :

Entre le Canada et la France, la reconstruction d'une femme trahie. Anaba Rivière, une Française d'origine amérindienne, s'apprête à épouser Lawrence Kendall, un brillant avocat canadien. Le jour du mariage, devant le Palais de justice de Montréal, Anaba et sa soeur Stéphanie attendent en vain le marié. C'est son témoin et ami Augustin, auteur de romans policiers, qui annonce à la jeune femme la mauvaise nouvelle: Lawrence a eu peur de s'engager et a subitement quitté la ville. Anéantie, Anaba rentre en France et s'installe chez sa soeur, antiquaire en Normandie. Peu à peu, la jeune femme se bâtit une nouvelle vie ... A Montréal, Lawrence est aux abois. Il perd son poste dans le prestigieux cabinet d'avocats où il travaillait, puis doit se résoudre à vendre son duplex pour payer ses créanciers.
Mais, surtout, pas un jour ne se passe sans qu'il pense à Anaba. Il l'aime toujours, mais comment revenir à elle ? Pourra-t-elle un jour lui pardonner et accepter de le revoir ? Commence alors pour lui une longe descente aux enfers.

Ce que j'en pense :

Un livre agréable qui se dévore rapidement. Derrière les intrigues amoureuses, se pose le problème de la venue de l'enfant et de sa place dans le couple. Lawrence fuit l'image de la famille classique. Il est pourtant très amoureux d'Anita, d'Anita oui mais pas des futurs enfants qu'elles voudraient avoir lui. Le deuxième couple rencontre le problème inverse. Stéphanie, plus âgée de 7 ans d'Augustin, refuse de croire en ses sentiments et en ceux d'Augustin. Elle ne pourra pas lui donner d'enfant et ne pense pas que leur couple puisse tenir dans ces conditions.

Un couple est d'abord formé de deux êtres qui s'aiment. L'enfant est-il indispensable pour cimenter le couple, est-il indispensable à sa survie ou est-ce seulement, pour certains, notre instinct ou le poids de la société qui fait naître les enfants ?

"Le destin d'Honorine" d'Hubert de Maximy

1079757

Résumé :

Au XIXe siècle, dans une ferme du Haut Velay, une petite paysanne apprend à lire et à écrire en cachette des siens. Honorine veut s’arracher à la misère de sa condition. Première victoire, à treize ans, elle entre dans une fabrique de dentelle. Elle va tout y découvrir, y compris la loi du plus fort. La voilà prête à affronter les privilèges et les certitudes d’une bourgeoisie impitoyable en affaires comme en amour...

Ce que j'en pense :

Un ouvrage bien écrit dans lequel j'ai eu plaisir à retrouver ma région. La ténacité, le courage et l'intelligence d'Honorine ne peuvent que forcer l'admiration même si, parfois les moyens employés sont un peu contestables. La misére, terrible dans sa famille, permet de comprendre son désir de réussite. Un livre intéressant qui semble nous transporter des années lumière en arrière alors que seulement un siècle s'est écoulé.

"Les occupants du domaine" de Marie-Bernadette Dupuy

Tome 6 de la saga de la famille Roy

 

1138853

Résumé :

Moulin du Loup, 1940. La Seconde Guerre mondiale commence à ravager l’Europe, et le Moulin du Loup n’est pas épargné. En effet, les Allemands prennent possession du domaine de Ponriant si cher à Bertille et s’installent dans la région. Entre les intentions de résistance de Jean et Matthieu, l’arrivée au Moulin d’une famille juive chassée de la Belgique et la haine d’un homme prêt à tout pour nuire aux Roy-Dumont, Claire aura fort à faire pour protéger les siens. Surtout lorsqu’un soldat allemand disparaît sans laisser de traces…

Ce que j'en pense :

Un des tomes de cette saga que j'ai préféré. Il nous permet de suivre la famille Roy sur plusieurs générations. Bien sûr, il paraît improbable qu'autant d'événements heureux et malheureux se passent dans une seule famille, dans un laps de temps aussi court, même en temps de guerre. Cet ouvrage permet justement de suivre la vie des français dans cette période trouble, la guerre semblant lointaine pour les Roy, très favorisés par le sort.

En conclusion, je recommande cet ouvrage, vous souhaite une bonne lecture et j'attends le tome 7 qui doit paraître, quand ?

  "Bonheurs dérobés" de Marthe Gagnon-Thibeaudeau

334945517

 Résumé :

 Destin cruel
Odilon Dastous a tout pour réussir… jusqu'à la mort de ses parents, où toute sa vie bascule.
Julien Dimanche, abandonné par sa mère peu après sa naissance, réussira-t-il à réaliser son plus grand rêve: celui de trouver une famille?
Alexandre et Denise vivent un bonheur parfait avec leurs filles. Jusqu'à ce qu'un brutal accident vienne tout bouleverser.
Chacun à leur façon, les personnages de Bonheurs dérobés tentent de réaliser leurs rêves, mais le destin semble s'acharner sur eux. Le bonheur effleuré sera-t-il un jour possible ?

Ce que j'en pense :

Déçue, j'avais bien aimé "la boiteuse" et là j'ai trouvé le livre imprécis et excessif.

Excessif, heureusement que toutes les personnes qui ont un chagrin d'amour, ne se terrent pas définitivement.

Imprécis, je n'ai pas compris si le crime était accidentel ou volontaire. S'il est volontaire, pourquoi ? Pour voler un litre de lait ? Cela ne paraît pas très crédible.

Concours de circonstances curieux, le meutrier va se marier avec la fille de la victime. Encore plus curieux, immédiatement après l'incarcération de son fiancé, la fille de la victime retrouve l'amour.

Voilà, ce n'est que mon avis.

 "Deux maris, sinon rien" d'Adéle Parks

 Deux maris, sinon rien

 

Résumé :
Étudiante, Bella s’est mariée avec Stevie, son amour d’enfance. Puis, elle l’a quitté et perdu de vue. Lorsqu’elle rencontre Philip, attentionné, drôle, fortuné, Bella craque et passe devant Monsieur le maire. Sans rien dire de son passé. Quand sa meilleure amie lui présente l’amour de sa vie qui n’est autre que… Stevie, Bella, l’étourdie qui se découvre soudain bigame, panique. Grosses contrariétés et petits désastres, c’est férocement drôle !
 

Ce que j'en pense :

Un livre Piment amusant, frais où l'amour triomphe de tous les obstacles. Un bon moment de détente.

"Et te voici permise à tout homme" d'Eliette Abécassis

Et te voici permise à tout homme

Résumé :

Divorcée depuis trois ans du père de sa fille, Anna est heureuse d'avoir retrouvé l'amour auprès de Sacha, photographe. Mais cette relation est condamnée à rester platonique tant que son ex-mari, prêt à tout pour lui gâcher la vie, ne lui accorde pas le guet, le divorce religieux.
Refusant de devenir une femme adultère aux yeux de sa famille, Anna se retrouve déchirée entre ses sentiments et le respect des traditions.

Ce que j'en pense :

Un livre Piment, chic je vais me détendre. Je déchante rapidement sur le plan détente ce ne sera pas ça. Par contre je vais m'instruire, c'est certain. Ce livre traitant de traditions religieuses, je ne vais pas donner un avis plus détaillé, seulement un ressenti. La femme est toujours bafouée par les religions et cela n'émeut pas grand monde et surtout pas les femmes. Livre très bien écrit.

 " La terre des mensonges, La ferme des Neshov, L'Héritage impossible" de Anne B Ragde

877275984_MML

 Résumé :

Après la mort de leur mère, trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale. Tor, l'aîné, se consacre à l'élevage de porcs, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend est décorateur de vitrines à Copenhague. Les retrouvailles s'annoncent mouvementées : la tension atteint son paroxysme lorsque la question de l'héritage amène le père de famille à révéler un terrible secret.

Trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale à la mort de leur mère. Tous sont confrontés à un moment de leur vie où ils doivent faire un choix important. Tor, l'aîné, doit se décider : poursuivre son élevage de porcs ou laisser sa fille reprendre la ferme et quitter alors sa vie d'assistante vétérinaire à Oslo. Que va devenir la ferme des Neshov ? Arriveront-ils à surmonter leur différence pour recréer des liens familiaux mis à rude épreuve depuis si longtemps.

Dans ce troisième tome, nous suivons les personnages de La Terre des mensonges; et La Ferme des Neshov; jusque dans ce qui sera peut-être une toute nouvelle vie. Après la révélation du terrible secret qui a ébranlé la famille entière, les relations entre les frères se dégradent, pour se diluer dans de pesants non-dits. Jusqu'au jour où ils doivent, ensemble, faire face. Il fait une chaleur torride lorsque tout le monde se trouve désuni. Et Torunn, héritière de la ferme, détient la clé des destins de tous les autres.

Ce que j'en pense :

Une saga norvégienne en trois tomes qui vous méne de la Norvége au Danemark, du luxe à la misère. Les vies très différentes de 4 frères. A lire lorsque vous avez le moral au beau fixe.

 "Les beaux jours du Dr Nicolas" de Michel Jeury

Les beaux jours du Dr Nicolas

Résumé :

En cette année 1886, le docteur Nicolas Martin, officier de santé, s'apprête à prendre ses nouvelles fonctions dans un petit bourg du Limousin. Il vient de rentrer des colonies, où il a passé plus de dix ans, et a conclu un marché peu commun pour gagner sa vie : il récupérera la clientèle d'un vieux médecin décédé, ira loger chez sa veuve et, en échange, épousera la cadette des filles, Mlle Claudine. Mais le juge d'instruction, devançant Nicolas, épouse Claudine. Nicolas se retrouve libre de conter fleurette à l'inquiétante châtelaine, Manon, trop jeune épouse d'un riche malotru. Bientôt, on retrouve le châtelain assassiné. Chacun soupçonne Manon… Et le bon docteur Nicolas se voit chargé d'élucider ce curieux meurtre, au péril de sa vie. Sa connaissance de la médecine asiatique et son grand amour des femmes seront de précieux alliés.

Ce que j'en pense

J'avoue être déçue, beaucoup de longueurs, de dérision et le crime, tant attendu, survient seulement à la page 194.

La deuxième partie de ce livre est plus intéressante. Suspens qui demeure puisque l'action de la justice s'éteint avec le décès des présumés coupables. Intéressant de voir la pratique de la médecine à cette époque. Intéressée par le sujet mais déçue par le roman.

"Mémoires d'un quartier de Louise" Tremblay d'Essiambre : 12 tomes

Résumé  :

 Cette saga sur la famille de Laura nous transporte dans les quartiers ouvriers de Montréal.  Elle fera également revivre plusieurs personnages des autres séries de l'auteure, comme Les soeurs Deblois, de même que Cécile et Rolande de la série Les Années du silence.

Tome 1

 

Montréal, 1954 :  Les rues fourmillent d'enfants qui sautent à la corde, de garçons qui se bousculent, jouant au hockey en se prenant pour Maurice Richard.  Sous un arbre du quartier, qui a fait son chemin entre les dalles de béton, Laura Lacaille et son amie Francine Gariépy discutent vivement.  Les deux jeunes filles de onze ans ont déjà des idées bien arrêtées sur la vie.  Mais aujourd'hui, le sujet de leur conversation animée est cet oncle que Laura n'a jamais connu et qui a débarqué à l'improviste dans la maison de la famille Lacaille

 Adrien Lacaille, le frère de Marcel et l'enfant chéri d'Évangéline, est revenu à la maison familiale après plusieurs années d'absence.  Mais cette demeure est maintenant aussi celle de la femme de Marcel, Bernadette, et de leurs deux enfants.  La vie de la maisonnée et de ses habitants, menée par la poigne d'acier d'Évangéline, sera complètement bouleversée par l'homme arrivé du bout du monde dans sa décapotable bleu pâle...

 Tome 12

1972 :  Mariage, naissance, déménagement, la vie suit son cours dans le quartier des Lacaille et elle bouscule un peu tout le monde sur son passage.  Dans la famille de Bernadette, les discussions sont reconnues pour être interminables.  Elles annoncent souvent des changements, comme la présence de Bébert Gariépy, le départ et le mariage d'Antoine à l'autre bout de l'Amérique, les sentiments qui rapprochent Évangéline et Roméo Leblanc.  Ces conversations cachent aussi parfois des inquiétudes lorsqu'elles tournent autour de la santé vacillante de Marcel, la performance scolaire de Charles et les choix de vie d'Adrien au Texas.

Ce que j'en pense :

J'aime beaucoup cette auteure. Lire le français-canadien est un plaisir. Cette langue est savoureuse, directe, imagée. Le lecteur partage la vie de la famille Lacaille pendant une vingtaine d'années, voit l'importante évolution de notre société, l'arrivée de la télévision, la banalisation de la voiture............. A lire.

J'attends avec impatience la suite de "la dernière saison", le tome 3 "les enfants de Jeanne" qui doit paraître en novembre.